L’intelligence Artificielle dans Microsoft Office

A San Francisco, Harry Shum, vice président exécutif de Microsoft AI & Research, a profité de la conférence AI pour présenter de nouvelles innovations d’Office en matière d’intelligence artificielle (IA). Si la suite bureautique dispose déjà de services de traduction et de détection de menaces qui tirent parti de l’auto-apprentissage (machine learning), elle s’enrichit aujourd’hui d’outils d’analyses de données pour faciliter la vie de ses utilisateurs.

Excel va ainsi s’enrichir de Insights. Le nouveau service détecte les tendances et les met automatiquement en évidence afin de faciliter l’exploration et l’analyse des données. « Alimenté par l’apprentissage machine, Insights aide à identifier les tendances, les valeurs aberrantes et d’autres visualisations utiles, en fournissant des perspectives nouvelles et utiles sur les données », indique l’éditeur de Redmond. Insight sera disponible dans le courant du mois pour les Office Insiders (les utilisateurs inscrits au programme de test de la suite bureautique).

Le machine learning vient aussi alimenter Word avec Acronyms, une solution de détection automatique des acronymes et l’explication de leur sigle. De quoi faire gagner du temps de recherche en ligne pour trouver le sens d’une suite d’initiales. « Acronyms aide les utilisateurs à comprendre les abréviations couramment utilisées dans leurs environnements de travail en tirant parti de Microsoft Graph pour faire émerger les définitions des termes qui ont déjà été définis dans les courriels et les documents », explique la firme de Redmond. Acronyms sera déployé aux clients de Word Online pour Office 365 courant 2018. Reste à savoir dans quelles langues, au-delà de l’anglais, la fonction sera disponible.

Time to leave sous iOS
Outlook n’est pas en reste. Microsoft ajoute aujourd’hui Cortana à la version mobile du client de messagerie. L’assistant notifiera les utilisateurs de leur prochain rendez-vous, du lieu de rencontre et du temps nécessaire de déplacement en fonction du trafic routier ou des transports publics. Un service qui s’inscrit dans la droite ligne du tri automatique des emails (Focused Inbox) et de la gestion intelligente des prises de rendez-vous dans l’agenda (Calendar.help).

Le service Time to leave n’est pour l’heure disponible qu’aux utilisateurs d’un iPhone sur les marchés où Cortana est disponible. Ce qui est le cas de la France. Aucune information n’est précisée sur la disponibilité du service sous Android.

Microsoft enrichit également le traitement apporté autour des images. Alors que OneDrive et SharePoint sont aujourd’hui capables de reconnaitre certains contenus dans les images (tableau blanc, capture d’écrans, reçus…), la fonctionnalité est désormais capable d’en extraire automatiquement le texte recherché. Retrouver un ticket de caisse où une carte de visite sera ainsi facilité où que se trouve le fichier image. Le service devrait être disponible aux abonnés à Office 365 en fin d’année.

L’IA pour assister les schémas
L’IA de Microsoft ne se contente pas seulement de reconnaître les images, elle contribue aussi à les améliorer. C’est l’idée sous-jacente qui vient animer le Witheboard pour Windows 10. Le tableau blanc de l’OS est désormais en mesure de reconnaître des formes librement dessinées pour les transformer en formes standard afin d’offrir une meilleure visibilité des diagrammes, tableaux et autres organigrammes partagés en ligne en temps réel. Les utilisateurs peu à l’aise avec un trait de crayon (numérique ou pas) apprécieront ce soutien. Le Microsoft Whiteboard est aujourd’hui disponible en preview dans le Windows Store.

A San Francisco, l’éditeur a également annoncé ajouter des améliorations à base d’IA à Bing. Notamment pour lutter contre les fausses informations. Le moteur de recherche affichera de multiples sources, tirées d’une liste d’informations pré-approuvées. Et une information contradictoire sera présentée sous l’angle de deux points de vue.

Enfin, Microsoft a passé un accord avec Reddit pour intégrer les contenus du site communautaire à Bing, y compris les principales conversations du forum. Avec l’espoir de gagner quelques points sur le marché de la recherche en ligne face à l’ultra dominant Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *